• Histoires des marques

    Histoire des marques françaises

    Marque Peugeot

    d'une part ......

    1810  : Jean-Pierre II (1768-1852) et Jean-Frédéric (1770-1852) Peugeot, fils de Jean-Pierre Peugeot (1734-1814) créent avec un de leur beau-frère, Japy, une société pour fondre et forger des aciers.

    1832 :  Cette société prend le nom de «Peugeot Frères Aînés»

    1851  : Jules (1811) et Emile (1815) créent «Peugeot Frères»

    1858  :  Emile dépose chez un huissier le graphisme du LION, utilisé depuis 1842 sur l’outillage. (le Lion est le blason de la Franche-Comté, qui symbolise le Roi des Animaux).

    1891  : Eugène (1844) fils de Jules et Armand (1849) fils d’Emile fondent Les Fils de Peugeot Frères.

    et d'autre part  ……

    1838 : William Jackson, fils de James (1771-1829) épouse Louise Peugeot et Georges Peugeot épouse Anna Jackson.
    1838 : Le « Coq » ainsi que la « Couronne »et la « Cible » marquent la qualité des outils.

    1846 : Création par  les deux familles de la société Peugeot Aînés et Jackson Frères à Pont de Roide.

    1866 : Changement de nom en Peugeot Jackson et Cie.

    1889 : Devient Peugeot Aînés et Cie puis Peugeot frères et Cie.

    1907 : et efin Peugeot et Cie.

    Marque Coulaux

    1801/1836 : Jacques et Julien Coulaux dirigent successivement la Manufacture Impériale d’armes blanches et la Manufacture Royale de Klingenthal.

    1817 : Julien Coulaux achète  le moulin de l’évêque à Molsheim pour y créer une usine de quincaillerie.

    1838 : Rachat de la Manufacture Royale de Klingenthal qui a cessé son activité en 1836, Julien confie l’entreprise à son fils Julien, elle devient  Coulaux Aîné & Compagnie.

    1840 : Charles-Louis Coulaux, propriétaire, prend la direction des usines de Klingenthal, Molsheim, Mutzig et Gresswiller qui forment la société  Coulaux & Compagnie.

    1887 : Julien, fils de Charles-Louis, dirige l’entreprise jusqu’en 1925 où elle devient société anonyme  Coulaux & Compagnie S.A.

    Marque Mutzig Framont

    1873  : Création de la Société de grosse quincaillerie de Mutzig Framont enregistrée au registre de commerce le 14 juillet 1884  (source : Archives Départementales du Bas-Rhin).

    1901  : La dénomination sociale devient Fabrique d’outils Mutzig-Framont.

    1932  : Trois ans après sa fusion avec  Coulaux, la marque disparaît.

    Marque Goldenberg

    1835  : Construction de la 1ère usine à Dorlisheim puis à Zornhoff en Alsace près de Saverne.

    1850  : Création de la société Goldenberg et Cie.

    1997 :  Fermeture de l’usine de Saverne.

    Marque Somborn et Boulay

    1822 : Etablissement le 22 août à Boulay (Moselle) d'une importante fabrique de scies, limes et outils de menuiserie ainsi que d'objets pour grosses et fines quincailleries. (Source Monographie de Boulay de 1844).

    1922 : L’usine, en difficulté, est rachetée par la famille Lang-Ferry et prend le nom de Anciens Etablissements Somborn,Lang-Ferry.

    1970 :  Fin de la fabrication d’outillage à Brousseval (Haute Marne).


  • Commentaires

    1
    Mercredi 2 Mars 2016 à 09:07

    Toute une saga que tu nous contes, là ! un temps révolu mais passionnant.

    Bisous et amitié

    • Voir les réponses
    2
    juju
    Mercredi 29 Juin 2016 à 13:29

    bonjour 

    vous oubliez de mentionner l'éléphant premier emblème de la marque peugeot ainée et compagnie qui fut utilisé de 1878 à 1893 la fusion entre peugeot et compagnie et peugeot frère se fit dans les années trente et à fait place au lion.....en tout cas votre article est tout de même très intéressant ....merci à vous

     

    • Voir les réponses
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :